LATEST COVID 19 TRAVEL RESTRICTIONS AND INFORMATION

Vivre la mer ensemble : vacances en mer dans les Îles Vierges britanniques

Vivre la mer ensemble : vacances en mer dans les Îles Vierges britanniques

vendredi, 1 février 2019 / Published in Experience Together

Photos et texte : Bob Laflam

Nous vous présentons un récit rédigé par notre client Bob Laflam, qui nous a fait parvenir un courriel dans lequel il nous raconte ses vacances aux Îles Vierges britanniques. Voici ce à quoi vous pouvez vous attendre lors de vos vacances en mer aux Îles Vierges britanniques avec Navigare Yachting.

Bob nous raconte ses vacances (récit retranscrit tel quel):

Bonjour à tous, je vous fais parvenir un petit compte rendu de notre voyage ; en bas du texte, vous trouverez un lien vers mes photos. J’aimerais remercier toutes les personnes concernées pour l’aide qu’elles m’ont apportée dans la planification et l’organisation de cette semaine de vacances phénoménale avec ma famille. Je voudrais commencer par exprimer ma gratitude envers Jackie, qui a été super patiente dès le début et qui nous a aidés à trouver le bon bateau, ainsi que Lynne, qui a répondu à nos très nombreuses questions de dernière minute, tout comme Avril, Rachel et Bentley (désolé d’avoir pris votre porte-bloc en otage pendant une semaine…), qui ont été absolument géniaux lors des ateliers de préparation au port de plaisance de Village Cay, qui nous ont donné d’excellentes instructions ainsi qu’un bilan approfondi à la fin du voyage.

Navigare Yachting Sailing Stories BVI Sailing

Notre périple devait commencer avec un itinéraire bien réfléchi, complet et structuré, qui a été complètement chamboulé dès notre arrivée. Nous étions prêts tôt le matin, puisque nous avions logé sur place la veille, mais notre bateau était à couple d'un autre bateau qui devait partir avant nous. Nous avons donc dû attendre que l’équipage de ce dernier soit prêt, mais bon, c’était sans doute pour le mieux, puisque cela m’a donné l’occasion d’encore poser plein de questions de dernière minute à l’équipe. Heureusement, il y avait un café où on pouvait prendre le petit-déjeuner à Village Cay Marina, dans Road Town. Nous avons donc profité de ce moment pour apprécier le beau temps et admirer tous les beaux bateaux, mais aussi discuter avec les gens qui descendaient de leurs catamarans qui nous ont prodigué leurs propres conseils, ce qui s’est avéré très utile.

J’aimerais aussi mentionner que toutes les personnes qui travaillent au port étaient extrêmement serviables et plaisantes, malgré le fait qu’elles avaient beaucoup de travail, certainement plus important que de répondre aux questions d’un monsieur occupé à errer sur le quai… Tout le monde était souriant et a fait preuve d’une grande patience. Chapeau!

Notre deuxième aventure a été causée par nos bagages, lesquels, malheureusement, ne sont pas arrivés à temps à l’aéroport et n’allaient pas y arriver avant 18 heures, alors que nous comptions vraiment partir à midi. Bien entendu, nous ne voulions pas attendre, alors nous avons opté pour le « plan B », qui consistait à contourner la pointe nord de Tortola pour arriver à Trellis Bay et, par la même occasion, récupérer nos bagages en prenant l’annexe pour débarquer à l’aéroport au même moment où nos bagages étaient censés atterrir, vers 18 heures. Facile à faire ! Nous avons donc fini par nous régaler d’un magnifique plat de poulet jamaïcain accompagné de rôtis dans un minuscule café de Trellis Bay, qui a sans doute été le repas le plus exquis de nos vacances, totalement imprévu et inattendu!

Navigare Yachting Sailing Stories BVI Sailing

Le lendemain, nous nous sommes levés très tôt, sommes arrivés à The Baths vers 8 h, où nous avons mouillé et avons eu à peu près deux heures rien qu’à nous avant que les touristes ne débarquent : le début d’une excellente journée ! Nous sommes revenus à Leverick Bay, un super mouillage!

Navigare Yachting Sailing Stories BVI Sailing

C’est alors qu’est survenu un nouveau rebondissement : l’heure d’arrivée de ma fille aînée était modifiée. Alors que nous l’attendions pour le soir, elle n’atterrirait finalement que le lendemain matin. Voilà nos plans à nouveaux chamboulés ! À 10 heures, nous étions donc à Spanish Town pour la récupérer. Cela fait, nous ne savions pas trop où aller. Pas moyen de remonter à Anegada vu que le vent était contre nous. Nous nous sommes donc laissé porter jusqu’à Jost, où nous avons passé une magnifique soirée aux White Sands… Certains de nos passagers n’y étaient jamais venus. Nous ne pouvions donc pas laisser passer cette chance, quand bien même ce n’était pas sur notre itinéraire.

Ce qui nous a fait passer toute la journée suivante sur un long bord de près pour atteindre Anegada. Ça nous a vraiment pris la journée entière, mais nous avons pêché et tout le monde était de bonne humeur. Nous y sommes enfin parvenus à la fin de l’après-midi. Après une balade sur la plage, nous avons cuisiné à bord, ce qui nous a changé du restaurant. Le vent a forci pendant la nuit, l’ancre a peut-être chassé un peu mais j’ai dormi en haut pour surveiller que tout reste en place, ce qui fait que je ne me suis pas vraiment reposé. Néanmoins, tout est resté en place, sans le moindre incident.

Le jour suivant, nous avons loué un pick-up pour explorer l’île. On a vu Loblolly Beach, Cow Wreck Beach… On s’est bien amusé et on a mangé le soir au Wonky Dog.

Navigare Yachting Sailing Stories BVI Sailing

Le lendemain, on est redescendu à Marina Cay, une traversée au portant sans encombre : exactement ce dont tout le monde avait besoin. Nous avons fini la journée sur Peter Island, avec une dernière visite au Willy T. Je ne m’étendrai pas sur les détails, mais disons seulement que je me suis vite retrouvé au lit, ce qui n’était pas le cas pour le reste de notre groupe.

J’ai sans doute pris beaucoup de choses dans les bagages dont je n’avais pas besoin. Je suis déjà occupé à retravailler ma liste pour éliminer beaucoup d’objets inutiles pour la prochaine fois !

Les repas se sont avérés plutôt coûteux pour notre groupe de huit personnes, surtout vu que mes enfants ne sont pas encore vraiment prêts à payer l’addition. C’était un point faible de notre séjour. Si nous devions revenir, nous déciderions sans doute de manger plus souvent à bord et moins souvent au restaurant. Mais je ne me plains pas, parce que c’est si rare de voir toute la famille regroupée autour d’une même table, en train de s’amuser tous ensemble ! Un vrai régal!

Navigare Yachting Sailing Stories BVI Sailing

Je qualifierais “Summer”d’excellent bateau pour nous, en très bon état. Tout était neuf et fonctionnel, nous n’avons pas eu le moindre problème avec l’équipement, sauf en ce qui concerne l’anémomètre, qui semble avoir commencé à dérailler vers la moitié du voyage, et un petit souci avec la bosse d’enrouleur… Je l’ai signalé à Bentley lors du bilan, je suis donc certain que ce problème sera réglé.

Concernant ce que nous referions...
Séjourner à Village Cay Marina la veille… Un excellent endroit, avec un personnel très sympa, idéalement situé!
Le repas à Trellis Bay et son poulet jamaïcain. Très bon marché!
The Baths, tôt le matin, à 8 heures
Leverick Bay était une agréable surprise
Jost et les White Sands, même si on essaiera peut-être plutôt Little Jost la prochaine fois....

Concernant ce que nous ne referions pas....
Les planches de stand up paddle que nous avons louées… On les a très peu utilisées
Imprimer des t-shirts à l’avance : le nom du bateau a été modifié sans qu'on le sache, c’est pour ça qu’on porte tous des t-shirts “Ragnar”)

Nous remercions Bob de nous avoir fait part de son expérience et de nous avoir autorisés à publier son compte-rendu sur notre site, pour que d’autres navigateurs puissent en profiter. Bob, nous espérons vous revoir aux prochaines vacances!